Harry Callahan – French Archives

callahan-4

 

callahan-6

 

callahan1

 

callahan3

 

callahan7

 

 

callahn5

 

Harry CallahanFRENCH ARCHIVES
AIX-EN-PROVENCE, 1957-1958

 

En 1956, Harry Callahan (1912-1999) dirige le département de photographie de l’Institute of Design de Chicago. Il reçoit alors une bourse de la Fondation Graham pour réaliser le projet de son choix. Un moment tenté d’utiliser cet argent pour aller au nord du Michigan, Callahan prend une année sabbatique et, sur les conseils d’Edward Steichen, part en Europe avec sa femme Eleanor et sa fille Barbara, alors âgée de sept ans. Après deux mois en Allemagne, il séjourne à Aix-en-Provence de septembre 1957 à juillet 1958.

Callahan ne s’intéresse ni à la riche architecture d’Aix-en-Provence ni à son patrimoine historique, mais trouve dans ses rues, ensoleillées même en hiver, le théâtre idéal pour ses recherches sur l’ombre et la lumière et le graphisme des façades ordinaires. Du cours Mirabeau, vaste esplanade bordée d’hôtels particuliers du XVIIIe siècle, ornée de riches fontaines et de platanes, il ne retient que des figurines minuscules émergeant d’un noir intense et profond.

Les images produites par Harry Callahan à Aix-en-Provence constituent l’un des rares cas où un maître de la photographie américaine se confronte, dans les années 1950, au décor d’une petite ville européenne avec ses rues étroites et ses modestes boutiques, gardant une distance certaine face aux habitants de la cité. Il se dégage des French Archives une poésie froide et distanciée sans aucune nostalgie.

Save

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s